Pourquoi le retour de la Sexion d’Assaut est un pari risqué

Après des années d’incertitudes et une longue absence, le groupe Sexion d’Assaut va bel et bien se reformer afin de sortir son 3e album. Passé l’excitation, cette nouvelle laisse place aux interrogations.

Force est de constater que les Parisiens ont marqué au fer rouge le rap français en seulement quelques années, le groupe connaissant son pic de gloire de 2010 à 2012, malgré les polémiques. Durant ces années charnières, la Sexion a publié l’Ecole des points vitaux, la mixtape En attendant l’Apogée : les Chroniques du 75 vol.2 et enfin l’album l’Apogée. Chacun de ces 3 projets aura récolté un plus gros succès commercial que le précédent, dès lors l’équipe s’est retirée au sommet de sa gloire, ce qui a permis d’offrir un maximum de lumière à chacun des membres, et également de très vite créer un manque chez le public.

Certains membres ont enchainé directement avec leur carrière solo, d’autres ont d’abord pris une pause. Tous n’ont pas récolté le même succès en solitaire, ainsi les principales têtes d’affiche du groupe comme Black M ou Maître Gims ont connu un triomphe bien plus important que ceux qui étaient discrets, tel Doomams. Alors, la reformation de la Sexion d’Assaut aurait évidemment un impact positif pour ceux qui ont moins réussi à faire parler d’eux ces dernières années, mais malheureusement, certains éléments laissent penser que la bande fonce droit dans le mur.

Des dissensions au sein du label

Il est difficile de dissocier Sexion d’Assaut et Wati B, tant le groupe et le label étaient fortement liés, au point que les 8 membres du groupe portaient des vêtements à l’effigie du label. L’idée du retour de la Sexion n’est pas nouvelle, à vrai dire, les rumeurs ont fusé ces dernières années. Or, à la suite de différences de points de vue entre les rappeurs et Dawala, le fondateur du label, le retour avait été sans cesse repoussé, et presque avorté. Gims a même fini par quitter Wati B, Barack Adama et Lefa ont emboité le pas. Gims et Dawala ont lavé leur linge sale en public et se sont attaqués en justice. Ce qui laissait présager le pire pour le futur du groupe.

Et pourtant, en décembre 2019, Black M a annoncé que la Sexion d’Assaut allait revenir en 2020. Dawala a confirmé l’information : l’album « le retour des rois » sortira courant 2020. Ce qui pose la question de l’ambiance qu’il va y avoir entre le groupe et le label, l’équilibre semble bien fragile.

Changement d’ambiance

L’autre question qui se pose est celle des divergences artistiques au sein même de la formation. Certains membres se sont clairement tournés vers la pop, la variet’ ou le dancehall (Black M, Maitre Gims, Barack Adama), pendant que d’autres sont restés fidèles au rap dans une forme plus brute (Lefa, Maska). Evidemment, le groupe avait déjà un pied dans la pop, mais restait très ancré dans le rap. Comment les membres vont-ils collaborer maintenant ? Quelle direction artistique vont-ils prendre ?  Il y a un risque non négligeable que la Sexion d’Assaut devienne un groupe de zumba, ou pire : que l’alchimie ait disparu.

Ils devront de toute façon se recycler musicalement parce que certaines de leurs anciennes chansons ont mal vieilli, et les standards du rap d’aujourd’hui sont différents de ceux d’il y a 10 ans (omniprésence de l’autotune et de la trap…). On peut donc légitimement être sceptiques quant à la direction qu’ils vont prendre en groupe.

Un public différent

Si le style des rappeurs a changé, le public aussi. Autrefois, la musique du groupe était adressée à la jeunesse française fan de hip-hop, c’est-à-dire des jeunes de 15 à 25 ans écoutant du rap, un public de « niche » car très ciblé. Peu à peu, la musicalité de la Sexion a évolué et le groupe a donc élargi son public cible. Chose que les rappeurs ont continué de faire en solo, pendant que leurs fans de longue date ont grandi et se sont tournés vers d’autres artistes. En d’autres termes, le public actuel de Gims & cie n’est pas celui qui les écoutait dans la Sexion d’Assaut. Il font de la musique grand public et touchent donc une plus grande audience, mais très peu de gros fans de rap.

Ainsi, en cas de retour, le groupe devra contenter son nouveau public mais aussi reconquérir l’ancien, chose qui sera compliquée puisque les deux n’écoutent pas le même style. Et on risque donc d’arriver à une situation où la moitié des auditeurs seront en partie insatisfaits de l’album, étant donné que celui-ci ne correspondra pas complètement à leurs attentes.

Il faut ajouter à cela que leur public de la première heure a vieilli, et donc pas sûr que des chansons comme « Casquette à l’envers » ou « Anti tecktonik » trouveraient preneurs aujourd’hui.

Jurisprudence Sniper

Une énième crainte se dresse : les groupes qui se reforment après des années de séparation marchent rarement. Le meilleur exemple qui vient en tête est Sniper, groupe qui était au sommet dans les années 2000. Après un long moment d’absence, le trio composé d’Aketo, Blacko et Tunisiano se reforme et sort fin 2018 la mixtape Personnalité Suspecte vol.1, qui était décevante. Dans la foulée, ils devaient enchaîner avec une tournée dans toute la France, mais la situation au sein de Sniper s’est envenimée. Blacko a claqué la porte et la tournée a été annulée, à la stupeur de leurs fans.

Cette reformation temporaire a été un échec du début à la fin, et prouve bien que se remettre en groupe après que les années soient passées et que les membres aient changé (musicalement et humainement) n’est pas forcément une bonne idée. Parfois, il vaut mieux laisser le passé où il est.

En résumé

Quoi qu’il en soit, le retour de la Sexion d’Assaut sera certainement une réussite commerciale puisque l’évènement est attendu et plébiscité. Mais rien n’est moins sûr à propos de l’artistique vu les conditions difficiles qui s’imposent au retour du groupe. Les attentes sont élevées et la déception sera de taille si la Sexion n’y répond pas.

Il n’y a plus qu’à espérer que Le Retour des Rois n’entache pas un mythe ni la discographie qui l’accompagne. Réponse dans plusieurs mois si tout se passe comme prévu.

Rotka
Rotka
Life's a bitch and then you die

Rejoins-nous sur Facebook et Instagram