Pourquoi Trippie Redd est le jeune rappeur à suivre

Le hip-hop connaît un renouveau depuis quelques années, avec l’arrivée de la fameuse « génération Soundcloud » qui amène avec elle une diversité grandissante. Trippie Redd est l’une des têtes d’affiche de cette génération qui brise les codes.

Trippie Redd, de son vrai nom Michael Lamar White IV, était encore un illustre inconnu auprès du grand public il y a deux ans. En mai 2017 il publia une première mixtape « A Love Letter to You » qui connut un certain succès, portée notamment par les tubes « Poles1469 » sur lequel il est en feat avec 6ix9ine, et « Love Scars »

Août 2017, le regretté XXXTENTACION mit à contribution les talents de chanteur du jeune Trippie pour interpréter le refrain de « Fuck Love », qui deviendra un véritable tube, se classant à la 28e place du Billboard hot 100. En octobre de la même année, Trippie sortit la suite de sa première mixtape, baptisée « A Love Letter to You 2 ».

 

Un personnage intéressant

Trippie Redd a eu une enfance assez mouvementée, il est né et a grandi à Canton, dans la 14e rue (14th street), dans l’Ohio, une petite ville réputée pour être dangereuse. Le 14 est donc très important pour lui, il possède de nombreux tatouages représentant ce nombre, et son surnom « Lil 14 » en découle. Sa mère l’a élevé seule, puisque le père de Trippie a été incarcéré alors que ce dernier n’était qu’un enfant. Son grand frère était également un rappeur, sous le nom de Dirty Redd, c’est d’ailleurs lui qui a initié le jeune Trippie au rap.

En 2014, Dirty décède dans un accident de voiture, ce qui pousse son petit frère à prendre la musique au sérieux, il la considérait également comme une échappatoire à sa tristesse. Alors que sa mère lui conseillait de plutôt trouver un emploi régulier, Trippie a choisi de suivre ses rêves et de faire de la musique à temps plein. Il décida de rallier Atlanta, estimant qu’être dans une des grandes villes du rap serait un bon moyen de diffuser sa musique, de faire parler de lui et de nouer des contacts.

Cette enfance difficile, la perte de certains de ses proches, et la tristesse que cela a engendré, ainsi que son affiliation au gang des Bloods font que Trippie Redd possède un background intéressant, un côté authentique, et donc beaucoup de choses à raconter dans ses musiques.

Un éclectisme musical

La grande force de Trippie Redd, c’est sa versatilité, en effet le jeune rappeur est capable de rapper de manière technique sur du boom bap, tout comme il est capable de chanter, de faire de la trap, du RnB, de la pop, ou même du rock alternatif. Il a pour ambition de faire de la musique intemporelle, et pour ce faire, il touche à tout et n’hésite pas à mélanger les styles. Ses influences musicales sont variées, en allant de Drake, Kanye West, à Nirvana et Kiss.

Cet éclectisme et cette envie de varier/mélanger les styles ne sont pas sans rappeler son ancien ami XXXTENTACION. En plus de proposer des expériences musicales assez différentes, il alterne de plus en plus au niveau des thèmes, ce qui lui offre la capacité de pouvoir surprendre l’auditeur. Sans être un grand lyriciste, il a certains textes qui sont intéressants et qui valent le coup d’œil. Il imprègne sa musique de ses sentiments et émotions, chante souvent à cœur ouvert :

https://youtu.be/OFDrIJ0bohg

Tout comme il est capable de faire des musiques avec des thèmes plus légers, en parlant notamment d’argent, de réussite, ou de drogues, sur fond d’egotrip :

https://youtu.be/qcH0nO0IMz4

Une identité propre

Bien que physiquement, Trippie Redd ressemble à n’importe quel rappeur lambda de la « génération soundcloud », en arborant des tatouages sur le visage et en ayant des cheveux colorés, il se démarque par sa musique et surtout par sa puissante voix éraillée qui se reconnait directement. Par moment, quand il rappe, il peut faire penser à Drake, Lil Uzi Vert ou surtout Lil Wayne dont il s’inspire énormément, mais une fois qu’il part dans les aigus et lâche ses gimmicks, il n’y a plus de doute possible et on sait qu’on a affaire à Lil 14.

Pour toutes ces raisons, Trippie Redd, du haut de ses 19 ans, semble être parti pour durer. 2018 est déjà une année pleine pour lui : il a fait partie de la sélection « freshman » annuelle du magazine XXL, qui reprend les jeunes rappeurs à suivre. Il a également sorti son premier album studio « Life’s a Trip » courant août, qui a été couronné de succès puisqu’il s’est vendu à plus de 70.000 exemplaires en première semaine aux US, permettant à l’album de se classer 4e du Billboard 200. Et il a annoncé que la mixtape « A Love Letter to You 3 » était déjà en préparation. On n’a sans doute pas fini d’en entendre parler.

Rotka
Life's a bitch and then you die

Rejoins-nous sur Facebook