Les meilleurs albums rap FR et US de 2019

La moitié de l’année 2019 s’est déjà écoulée. 6 mois. C’est à la fois beaucoup et pas assez lorsqu’il est question de rap. Des découvertes, des retours, des triomphes, des chutes… En l’espace de 6 mois, le paysage du rap français a eu le temps d’introniser un peu plus dans la légende le groupe PNL, de couronner Ninho et son « Destin » et de redistribuer les cartes du jeu. Le rap américain n’est pas en reste, avec l’arrivée tonitruante de Lil Nas X et son hit country-rap « Old Town Road » qui gomme un peu plus les barrières musicales et assoit l’importance cruciale du rap.

Il est désormais temps de voir qui a pu tirer son épingle du jeu en France ou aux Etats-Unis, qui a au contraire déçu et qui sont les outsiders que personne n’attendait. Voici la sélection Thésaurap des meilleurs albums de rap français et américain de l’année 2019 (1ère moitié d’année).

Cet article est divisé en 2 parties :

Les 10 meilleurs albums de rap français

10. TripleGo – Machakil

Triplego - machakil

Sortie : 8 mars

Longtemps rangé dans la catégorie « Cloud Rap », le duo montreuillois Triplego a su au fil des albums s’affranchir de cette catégorisation, ou en tout cas ne plus s’y restreindre. Avec Machakil, ils débouchent finalement sur un album qui sonne comme une affirmation et un aboutissement de leur style si unique où les plaintes sous reverbe du rappeur Sanguee se mélangent parfaitement aux productions planantes d’inspirations orientales du beatmaker MoMo Spazz.

9. Zola – Cicatrices

Zola Cicatrices

Sortie : 5 avril

Le jeune rappeur Zola a mis un terme aux attentes de son public en présentant son premier album studio, sobrement intitulé « Cicatrices ». Un buzz grandissant, une connexion d’envergure avec Kore et son entité AWA : il n’en fallait pas plus au rookie du 91 pour se construire une fanbase solide. Entre kilos de shit, réminiscences de GTA San Andreas et grosses bavettes en Honda CRF, cette plongée dans l’univers de Zolaski est intéressante et riche. Les productions de qualité, les différentes influences et la facilité dont fait preuve Zola pour poser sa voix sont grandement appréciables.

8. DA Uzi – Mexico

Sortie : 18 janvier

Nouveau venu sur l’échiquier du rap jeu français, DA Uzi nous dévoile sa dernière mixtape Mexico et nous fait plonger dans son univers introspectif et résolument street, après avoir préparé le terrain avec sa série de freestyles « La D en personne ». C’est donc un projet réussi et cohérent que le rappeur nous a présenté en ce début janvier. On souhaite au nouvel étendard de Sevran d’entrer dans la postérité et de porter haut les couleurs de sa ville aux côtés du 13 Block, de Kalash Criminel ou encore de Maes.

7. Zed Yun Pavarotti – French Cash

Zed yun pavarotti french cash

Sortie : 17 mai

Très belle surprise que ce second projet du rappeur stéphanois Zed Yun Pavarotti. Avec des textes instinctifs mais inéluctablement touchants, French Cash est un projet avec une personnalité forte qui impose son auteur comme une valeur montante de la scène francophone. Puisant dans registres musicaux très divers, il parvient en plus à en extraire une production riche et moderne.

6. Saturn Citizen – Saturn Tape Vol.1

Saturn citizen

Sortie : 23 janvier

Dans l’entité « LYONZON », super-groupe lyonnais du « soundcloud rap » à la française, impossible de nier qu’il y a des hauts et des bas. Saturn Citizen, composé de Azur et Bushi soutenus par les productions de Rolla, fait assurément partie des « hauts ». Sur Saturn Tape Vol.1 les deux jeunes rappeurs s’affranchissent des facilités textuelles souvent attribuées à leur collectif et nous offrent un voyage singulier dans leur univers aussi froid et placide que Saturne.

5. Kobo – Période d’essai

kobo periode d'essai

Sortie : 24 mai

Le mystérieux Kobo a publié son tout premier projet. Et il a commencé fort puisqu’il s’agit d’un album. Bien qu’il n’ait jamais rien sorti de tel au préalable, il avait réussi à créer une forte attente via certaines musiques et ses apparitions chez « Konbini » ou encore dans « Rentre Dans Le Cercle ». Finalement, avec un projet ambitieux, très bien produit et assez diversifié, Kobo s’est directement imposé comme l’un des meilleurs rappeurs belges.

4. Varnish La Piscine – Le Regard Qui Tue

Varnish la piscine - le regard qui tue

Sortie : 18 janvier

Beatmaker attitré de la SuperWak Clique (Di-Meh, Slimka, Makala), Varnish La Piscine aka Pink Flamingo a eu l’occasion, avec ce second projet solo, de lever un peu le voile sur son mystérieux personnage et sur ses obsessions musicales (très tournées vers Odd Future et les Neptunes). Se désignant lui-même, bien plus qu’un simple producteur, comme un artiste accompli, il a livré avec ce curieux EP, véritable OVNI dans le paysage du Rap FR, un film sonore à part entière.

Porté par un scénario déjanté empruntant autant au surnaturel (une femme à la beauté fatale, jouée par Bonnie Banane, est dotée d’un regard qui foudroie quiconque le croiserait) qu’au comique burlesque des films de Jacques Tati, et accompagné tout du long par la musique psychédélique de Varnish, Le Regard Qui Tue a connu un accueil confidentiel (bizarrerie oblige) mais a pourtant tout d’un grand disque.

 

3. 13 Block – BLO

13Block BLO

Sortie : 26 avril

Déjà auteur d’un véritable coup de force l’an dernier avec Triple S, 13 Block réitère la performance cette année avec « BLO », un long album de 19 titres pourtant exempts d’un seul faux pas. Les sevranais combinent parfaitement morceaux lourds et pesants (93 Gangstérisme, Fuck le 17) avec d’autres plus légers (Bombarder, Métagorique) pour nous servir un album complet qui les installe définitivement comme une valeur sûre de la trap en France.

2. PNL – Deux Frères

PNL - Deux frères cover album

Sortie : 5 avril

Le duo maintenant légendaire nous a offert l’un des meilleurs albums de l’année du côté de la francophonie, en délivrant un chef d’œuvre de musicalité. Grâce à un travail minutieux, PNL nous offre un projet qui frôle le parfait, après une absence longue et remarquée. L’album a été reçu de manière excellente, cumulant de nouveaux records pour les deux frères, qui rentrent un peu plus dans la légende avec cette œuvre intimement personnelle.

1. Luidji – Tristesse Business

Luidji - Tristesse business saison 1

Sortie : 26 avril

Après plusieurs années d’absence et une attente qui pouvait sembler interminable, le chanteur/rappeur Luidji est de retour avec son premier album, qui est tout bonnement excellent. Simple dans sa forme, mais si profond dans le fond, ce projet est l’un des plus travaillés de 2019 (voire de ces dernières années), rien n’y est laissé au hasard, chaque détail est d’une importance capitale. Tristesse Business : Saison 1 aura réussi à marquer ses auditeurs, ainsi que l’équipe Thésaurap. Un indispensable, purement et simplement.

 

Les 10 meilleurs albums de rap US

10. YG – 4REAL 4REAL

YG 4REAL 4REAL

Sortie : 24 mai

Le rappeur californien nous revient avec un album très à propos des sonorités de sa région, qui rythmera peut-être cet été. Le projet respire le soleil de californie, avec une ambiance groovy totalement dans le style estivale de Los Angeles et sa banlieue, ponctué de quelques bangers, tout autant dans les sonorités typiques de la West Coast. Toujours un plaisir de retrouver un album dans ce style parmi les meilleurs de ce premier semestre.

9. 2Chainz – Rap or Go to the League

2 chainz rap or go to the league cover

Sortie : 1er mars

Rap or Go to the League représente une étape de plus dans le talent artistique de 2Chainz. Celui-ci révèle des facettes de sa personnalité jusque-là plus difficiles à entrevoir, tant son personnage exubérant et charismatique était sur le devant de la scène. Soutenu par des guests efficaces et des productions haut-de-gamme, 2Chainz présente sans aucun doute son meilleur projet à date.

8. Chief Keef & Zaytoven – GloToven

chief keef zaytoven glotoven cover

Sortie : 15 mars

Relégué au rang de « relique » du mouvement Drill par une grande partie du public, Chief Keef continue de régaler ses fans inconditionnels par de multiples projets chaque année. GloToven est la réunion du natif de Chicago avec l’une des figures de la production à Atlanta, Zaytoven. Pour cette collaboration étonnante, le beatmaker englue ses traditionnelles notes de piano minimalistes dans des leads futuristes dont Chief Keef s’accommode parfaitement pour nous servir l’une de ses meilleures sorties récentes.

7. Beast Coast – Escape From New York

Beast coast escape from NY cover

Sortie : 24 mai

A une époque où le rap new-yorkais semble plus faible que jamais, 3 groupes de la légendaire capitale du hip-hop ont décidé de se mettre ensemble pour former un supergroupe. Ainsi, The Underachievers, Flatbush Zombies et la Pro Era (menée par le brillantissime Joey Bada$$) ont formé Beast Coast. Des rumeurs autour d’un éventuel album existaient depuis plusieurs années, mais cette fois ci, l’idée s’est concrétisée, et l’album « Escape from New-York » a vu le jour. Le projet est bon, doté d’une énergie débordante, et les MCs se complètent bien. Comme son nom le laisse penser, Les rappeurs s’éloignent du style new-yorkais classique pour offrir un album très moderne et varié.

6. Anderson .Paak – Ventura

Anderson Paak Ventura

Sortie : 12 avril

Après la semi-déception provoquée par Oxnard, le prodige californien et protégé de Dr Dre a livré un troisième album splendide. Entre réminiscences Funk, Rap et R’n’B contemporain, Ventura est un petit chef d’œuvre de composition et d’exécution, mené par un Anderson Paak au sommet et à la voix toujours plus suave et charismatique. Pus court que ses précédents projets, il parvient sans faute à concentrer le meilleur de son auteur et en devient l’album de l’été idéal, débordant littéralement d’ondes amoureuses et positives.

5. Denzel Curry – ZUU

denzel curry zuu cover

Sortie : 31 mai

Moins d’un an après avoir sorti l’excellent « TA13OO », Denzel Curry était déjà de retour avec son quatrième album studio intitulé Zuu, qu’il a confié avoir fini en 2 mois à peine. Malgré le caractère précipité de sa démarche, l’album est très bon et complètement différent du précédent. Zuu est un projet turn-up, et donc fait pour les concerts. Mais il n’est pas vide de sens pour autant, Denzel Curry y est nostalgique de son enfance, et c’est également une véritable ode à la Floride, d’où est issu l’artiste.

4. Offset – Father of 4

Offset Father of 4

Sortie : 22 février

Father of 4 est un album très réussi pour Offset qui prouve son statut de trappeur de haut niveau, avec des flows toujours plus maîtrisés, en gagnant une nouvelle diversité dans sa palette artistique. Son choix de s’entourer des brillants producteurs que sont Metro Boomin et Southside, fut plus que pertinent, lui permettant de livrer les ingrédients nécessaires pour l’aider à donner un album cohérent et de consistant, devenant ainsi le meilleur album solo des Migos.

3. Future – The WIZRD

Future The WIZRD cover

Sortie : 18 janvier

Doté d’un véritable fil conducteur musical avec un son spatial et atmosphérique, Future nous place dans un univers homogène et cohérent entre mélancolie, énergie et enjouement. Aidé par Wheezy, Tay Keith, Southside ou encore TM88, véritables architectes de The Wizrd, les productions extrêmement qualitatives donnent une véritable dimension à l’album, qui s’inscrit comme son meilleur depuis DS2.

2. Gunna – Drip or Drown 2

Sortie : 22 février

Le jeune prince de la trap nous a proposé en février son dernier projet en date, après ne année 2018 très en vu. Dessus, Gunna reste fidèle à son art, avec une trap efficace et mélodieuse, tout dans le drip, univers poussé à fond sur l’album. Cet album solide continue son ascension, qui le voit maîtriser de plus en plus son sujet, et le promet à de nouveaux sommets dans le futur en lui offrant encore une certaine marge de progression. Le fils de Young Thug, d’ailleurs présent sur un excellent morceau, continue de mettre toutes ses cartes en main.

1. Tyler, The Creator – IGOR

Tyler the creator igor

Sortie : 17 mai

Véritable album tranchant avec les sonorités habituelles, Igor est un projet riche en musicalité et en innovation, qui fait voyager l’auditeur à travers de nombreuses expériences rondement menées. De prime abord déboussolant par sa particularité, l’album trouve toute sa saveur aux réécoutes et s’impose le meilleur album de ce premier semestre 2019 de l’autre côté de l’Atlantique.

Suivez l'actualité rap FR et US en nous suivant sur notre compte Twitter.