L’autosabotage de Roméo Elvis

3 mois. En l’espace de 3 mois, le rappeur Roméo Elvis est parvenu à désorienter ses propres fans, se mettre à dos des personnes ne l’ayant jamais écouté auparavant, et à saboter la promotion de son propre album.

Ad

Communication cryptique, trolling intempestif, reports de sortie d’album, photomontages douteux, pochette d’album inesthétique : à quelques semaines de la sortie de son nouvel album Chocolat, Roméo Elvis énerve et agace en alignant les maladresses.

Ces ratés, inédits et dommageables pour l’image du MC et de sa musique, étonnent jusqu’à ses fans de la première heure et confirment les aprioris de ses détracteurs. Ces erreurs trouvent leur base dans un enchaînement de séquences ayant débuté en décembre 2018.

Popularité et premiers succès

Propulsé sur le devant de la scène par le morceau Bruxelles Arrive, Roméo Elvis n’a eu de cesse d’être productif par la suite. Avec le producteur Le Motel il créé la saga Morale (1 et 2, suivi de sa version Deluxe). En collaboration on peut l’apercevoir sur les projets de l’Or du Commun, Myth Syzer, Lomepal, Caballero & JeanJass, Di-Meh ou Slimka.

Roméo Elvis assoit sa présence dans l’univers rap francophone mais également dans la pop. Il a collaboré à de multiples reprises avec sa soeur Angèle, qui est avec Bonnie Banane ou Sabrina Bellaouel l’un des nouveaux étendards d’une pop qui lorgne sans hésitation vers le rap. Tout oublier et J’ai vu sont les fruits des collaborations entre Roméo Elvis et Angèle, touchant une bulle mainstream et lui ouvrant les portes d’un nouveau public, axé pop. Roméo Elvis était dans le même temps considéré comme l’un des facteurs de l’émergence de la scène rap belge. Tout semblait donc aller pour le mieux dans le meilleur des mondes, pour le MC.

Le début des problèmes

Roméo Elvis Tweet Garage à teubs

Tout commence le 7 décembre 2018. L’application FaceApp, qui permet de moduler son visage avec des traits féminins ou masculins, est alors très populaire sur le réseau social Twitter. C’est en tweetant son selfie femme, qu’il qualifiera de « garage à teubs », que Roméo Elvis se trouvera pour la première fois de sa carrière sous un feu nourri de critiques. Inédit de par sa durée et son ampleur, le rappeur fait finalement marche arrière en supprimant le tweet polémique et en fournissant un simulacre d’excuse.

Trop tard. Dans la foulée, des anciens freestyles du MC resurgissent et l’attention sera portée sur un freestyle en particulier.

Dans ce freestyle, Roméo Elvis y légitime l’utilisation de mots tels que « négro » ou « pédé », causant la fureur de beaucoup et ternissant un peu plus la réputation d’un rappeur qui était déjà en eaux troubles. Le principe est celui de l’effet domino : il suffit d’une découverte pour en alimenter d’autres et construire (ou détruire) une réputation. Acculé de toutes parts, insulté massivement et critiqué par ses pairs, le MC se réfugiera dans l’ironie et rentrera dans de longues discussions avec ses détracteurs, manifestant par la même occasion les premiers signes d’un ego blessé.

Avec déjà 2 ombres au tableau, le rappeur finit encore sous le feu des projecteurs 2 mois plus tard :

Le réveil est brutal pour Roméo Elvis, qui passe de rappeur « sympa » à rappeur méprisé et rejeté de beaucoup. Roméo Elvis découvre que les rappeurs peuvent être critiqués, boycottés et insultés à cause de leurs écarts. S’en suit une blessure narcissique pour un rappeur qui a longtemps bénéficié d’une bonne image publique.

Les réactions de Roméo Elvis, calibrées pour désorienter, déçoivent et surprennent même les aficionados de la première heure. De manière assez prévisible, Roméo Elvis rentre dans un cercle vicieux en cherchant à montrer son insensibilité en se noyant sous un flot de critiques. Il va jusqu’à les mettre en avant en les retweetant et en rentrant dans une surenchère stérile. Tout en oubliant que ces actions sont justement révélatrices d’une sensibilité à la critique.

Romeo Elvis Twitter

Un cas similaire Outre-Atlantique : celui de Shia LaBeouf. Acteur brillant un temps destiné aux plus hautes sphères d’Hollywood, l’acteur se voit reprocher un plagiat en 2013. S’en suit des plates excuses. Mais le mal est déjà fait : Shia est vu comme un paria et rejeté par ses pairs. Il retire finalement ses excuses, puis s’autoparodie.

S’en suit une longue suite incohérente d’événements comme une exposition artistique où il reste immobile des heures entières, ses memes, sa communication cryptique sur Twitter, son retrait d’Hollywood ou bien ses citations références à Eric Cantona. Là encore, une blessure de l’ego est à l’origine d’une succession de comportements erratiques.

L’histoire de Roméo Elvis est celle d’un enfant élevé et biberonné à l’Internet, incapable de comprendre qu’il n’aura plus jamais cette liberté de ton dont il disposait du temps de son anonymat. Roméo Elvis se pense entre potes, avec la possibilité d’évoquer n’importe quel sujet ou de parler de n’importe quelle manière « juste pour rire ». De par sa célébrité et son nombre de followers, le moindre de ses propos est au contraire instantanément jugé, jaugé et critiqué, ce qui est logique : sa visibilité allant de paire avec son influence.

La meilleure chose à faire ? Confier ses réseaux sociaux à un community manager et se concentrer sur la musique. Car avec ses récents agissements, cryptiques par moments et ouvertement provocateurs par d’autres, Roméo Elvis sabote indéniablement l’image que l’on se fera de Chocolat.

Tibbar
Tibbar
Do you fools listen to music or do you just skim through it ?

Rejoins-nous sur Facebook et Instagram